Overslaan en naar de inhoud gaan

Paris-Camembert - Lorenzo Rota aux portes du top 10

Paris-Camembert - Lorenzo Rota aux portes du top 10

Ce mardi se déroulait la 82ème édition de Paris-Camembert (1.1), course d'un jour normande qui traversait les départements vallonnés de l’Eure, de l’Orne et du Calvados sur 210 kilomètres. La course a explosé à 40 kilomètres de l'arrivée, lorsqu'après avoir repris tous les six fuyards qui ont animé la mesure partie de la course, le peloton s'est scindé en deux groupes. Dans le premier, Jan Bakelants et Lorenzo Rota faisaient partie d'une vingtaine de coureurs comptant une quarantaine de secondes d'avance sur le reste des concurrents, où l'on retrouvait Maurits Lammertink et Georg Zimmermann

L'attaque décisive a été portée à un peu moins de 30 kilomètres de l'arrivée, lorsque 4 hommes se sont isolés de ce premier groupe. Parmi eux, le vainqueur sortant Dorian Gaudon (Ag2r) a su rallier l'arrivée en s'échappant avec Périchon (Cofidis), et il remporte la course pour la seconde année de rang. Malgré le sacrifice de Bakelants et une ultime tentative de Rota dans la dernière ascension de la Butte des Fondits, l'Italien a sprinté pour la cinquième place, et termine finalement douzième. 

Frédéric Amorison (directeur sportif) :
"Cette douzième place ne reflète pas pleinement notre performance aujourd'hui. Nous avions fait la course comme attendu, en prenant nos responsabilités, en contrôlant l'écart. Le peloton était réduit à 25 hommes dans les circuits locaux, et nous avions Lorenzo Rota et Jan Bakelants à l'avant. Ag2r, Cofidis et FDJ étaient cependant en supériorité numérique et ils ont pu envoyer chacun un homme dans le dernier tour, qui ne seront plus revus. Jan a essayé de rouler pour Lorenzo mais il a dû se contenter d'un sprint pour la cinquième place. Nous manquions sans doute de main d'œuvre à la fin pour revenir, mais le comportement des coureurs était exemplaire. Ils méritaient mieux."

Paris-Camembert :
1. Dorian Gaudon
2. Pierre-Luc Périchon
3. Geoffrey Bouchard +46
12. Lorenzo Rota +55
22. Georg Zimmermann +3:17
34. Maurits Lammertink +4:21
44. Jan Bakelants +7:46
DNF. Jérémy Bellicaud
DNF. Théo Delacroix
DNF. Tom Devriendt