Aller au contenu principal

Taihu Lake (3) : Vallée conforte son avantage

Taihu Lake (3) : Vallée conforte son avantage

La troisième étape du Tour du Lac Taihu (2.1, 7-14/10) était promise aux sprinteurs. Les 88,5 kilomètres plats comme la main figurant au programme du jour ont cependant failli jouer un mauvais tour aux hommes véloces. Le peloton fut contrôlé jusqu’au premier sprint intermédiaire, remporté par Boris Vallée qui grignote ainsi trois secondes de bonification. Une échappée de quatre hommes s’est ensuite détachée, reprise seulement à 500 mètres de la ligne. L’équipe Wanty-Groupe Gobert a longtemps mené le peloton avec les équipiers du futur vainqueur. L’Italien Jakub Mareczko l’emporte, coiffant Boris Vallée dans les derniers mètres. Vallée, deuxième du jour, conforte son avance au classement général (12 secondes) et s’empare du maillot vert du classement par points. Ce jeudi, la quatrième étape sera disputée sous forme de critérium à Jiangyan, pour un total de 98,6 kilomètres.

Boris Vallée :

« L’équipe a très bien contrôlé toute la journée à l’avant du peloton. A l’approche de la première bonification, ça a accéléré et j’ai pu prendre les trois secondes. Puis un groupe de quatre s’est détaché, sans homme d’équipe dangereuse donc la situation était idéale. Nous avons roulé avec Willier Triestina, puis St Georges est venu prêter main forte. Nous sommes rentrés dans le dernier virage, donc le sprint fut assez nerveux. »

« Il fallait bien choisir sa roue pour ne pas se retrouver enfermé. Il y a eu un ralentissement aux 300 mètres, mais j’ai attendu le panneau des 220 derniers mètres pour lancer. Mareczko est revenu avec de la vitesse de derrière et a encore pu me remonter. Je termine deuxième, mais content. Hier, j’étais déçu car j’ai été battu de quelques millimètres. Ici, il n’y avait pas photo. Et je prends encore des bonifications. »

« J’ai confiance pour la suite, car nous avons une équipe solide et motivée. Il faudra éviter les pièges, car il reste quatre étapes. Ce jeudi, l’étape sera disputée sur un circuit, donc il faudra rester placé avant un sprint fort probable. Je veux ne pas perdre de temps, voire même consolider le maillot orange de leader. Quant au maillot vert, c’est une récompense gratifiante pour un sprinteur, mais ma priorité reste le général au temps. » 

Etape 3 :
1. Jakub Mareczko
2. Boris Vallée
3. Juan Sebastian Molano

Général provisoire :
1. Boris Vallée 
2. Benjamin Dyball + 0:12
3. Alexander Cataford + 0:12

Classement par points : 
1. Boris Vallée 
2. Juan Sebastian Molano + 1 pt
3. Daniel Lopez + 20 pts