Aller au contenu principal

Meurisse enchaîne Euro et BinckBank Tour

Meurisse enchaîne Euro et BinckBank Tour

Wanty-Groupe Gobert aura un représentant au départ du Championnat d’Europe à Glasgow (12/08). Xandro Meurisse a été sélectionné pour la première fois chez les Elites par le coach fédéral Kevin De Weert. Le tracé écossais, valloné à souhait, offrira de belles opportunités au puncheur belge.

Le Flandrien de 26 ans ne s’éternisera pas en Ecosse puisqu’il participera, dès lundi, au Binck Bank Tour (2.WT, 13-19/08). Steven De Neef et Hilaire Van der Schueren, les directeurs sportifs, aligneront une sélection de sept hommes au départ à Heerenveen emmenée par Timothy Dupont, Guillaume Van Keirsbulck, Frederik Backaert, Dion Smith, Pieter Vanspeybrouck, Tom Devriendt et donc Xandro Meurisse.

 

Xandro Meurisse :

« J’ai déjà disputé un Euro, chez les Espoirs, en 2014 à Nyon. Chez les pros, c’est ma toute première sélection. Une belle récompense pour le travail livré lors des deux dernières années. C’est agréable et cela procure une motivation supplémentaire. Mentalement aussi, dès que j’ai appris ma présence dans la présélection suite au Dauphiné, cela fut une belle reconnaissance. »

« Mon rôle sera surtout de durcir la course. Avec la Belgique, il s’agira d’éliminer les sprinteurs présents au départ. Après la course, on prendra un vol direct avec Greg Van Avermaet, Jasper Stuyven et Dries Van Gestel en direction de Groningen pour le Binck Bank Tour. »

 « Pour moi, le Binck Bank Tour constitue une opportunité unique de briller sur mes terres, en Flandre-Occidentale. Moi qui préfère les parcours ardennais, je n’ai pas souvent l’occasion de rouler devant mon public. Malheureusement, il n’y a pas d’étape ardennaise. Mais le vent pourra jouer un certain rôle sur les étapes plates, puis nous avons un sprinteur avec Timothy Dupont. Wesley Kreder, un Frison, m’a déjà averti que le vent serait dangereux. Avec Van Keirsbulck, Devriendt et Backaert, nous sommes armés. »

« Le chrono sera très important pour le général. Au Tour du Danemark, mon contre-la-montre fut un peu décevant. Cinq minutes avant le départ, j’ai été piqué par une guêpe dans le dos. C’était compliqué de me concentrer à 100% sur le chrono. Mais je suis toujours motivé avant un chrono. Je voudrai limiter la casse mardi, même si ce sera déjà ma troisième étape alors que mes concurrents n’en auront bouclé que deux ! J’espère connaître un bon jour, comme au National. »