Aller au contenu principal

GPW : Martin avec les favoris

GPW : Martin avec les favoris

La 59e édition du Grand Prix de Wallonie (1.1, 12/09) avait déménagé son départ vers Blegny. De quoi offrir un départ plus corsé qui a souri à Jasper De Laat, notre stagiaire néerlandais intégrant l’échappée matinale. Son groupe de cinq hommes a compté jusqu’à cinq minutes d’avance, avant que le peloton ne réagisse en vue des dernières ascensions du jour. Le groupe revu à une quarantaine de bornes de l’arrivée, une nouvelle bataille démarrait pour la victoire au sommet de la Citadelle. Un groupe de neuf hommes s’est détaché dans la Tienne aux Pierres, avec Guillaume Martin. Les leaders ont ensuite été rejoints, notamment par Odd Eiking, pour former une échappée de dix-neuf coureurs. La victoire s’est jouée en costaud, Stuyven se montrant le plus rapide au sprint en comité réduit. Dans son sillage, Guillaume Martin prend la cinquième place.

Guillaume Martin : 

«  Il m’a manqué quelque chose. Pas les jambes, mais plutôt le final qui n’était pas trop adapté pour moi. Cette arrivée manquait un peu de pente. En plus, je n’étais pas immédiatement dans la roue de Stuyven quand il accélère. Je me suis pris une cassure, puis je ne suis revenu que sur le plat. A ce moment, il ne restait que 500 mètres donc je n’avais plus le temps de faire grand chose. Ensuite, au sprint, je manque clairement d’explosivité. Je suis dans le coup physiquement, et j’ai des points UCI à défendre en Italie donc j’espère tenir mon rang là-bas. J’espère ensuite être sélectionné pour le Mondial. » 

GP de Wallonie :

1. Jasper Stuyven
2. Dimitri Claeys
3. Warren Barguil
5. Guillaume Martin
15. Odd Eiking + 0:23
28. Jérôme Baugnies + 1:37
33. Frederik Backaert 
41. Fabien Doubey
71. Kevin Van Melsen + 7:16
DNF. Jasper De Laat