Aller au contenu principal

GP de Wallonie : lourde chute pour Baugnies

GP de Wallonie : lourde chute pour Baugnies

Le Grand Prix de Wallonie (1.1, 13/09) fut très compliqué pour notre équipe ce mercredi. La pluie et le fort vent au départ à Chaudfontaine auguraient une journée usante pour le peloton. Pourtant, le départ fut réussi avec la présence de Tom Devriendt dans la bonne échappée de neuf hommes, reprise à une cinquantaine de kilomètres du but. Par contre, au peloton, les ennuis se succédaient (voir plus bas). 

Un bon groupe de 20 hommes s’est détaché dans le final vallonné de l’épreuve, à une quarantaine de kilomètres de l’arrivée. Yoann Offredo en était, mais n’a pu suivre le tempo des meilleurs dans la côte de Lustin, où huit coureurs, dont le futur vainqueur, sont partis. Derrière, Guillaume Martin et Yoann Offredo ont tenté de rentrer sur le 1er groupe de contre, sans succès. Se présentant au pied de la Citadelle pour la 7e place, Guillaume Martin (14e) et Yoann Offredo (24e) intègrent le top 25. 

Bilan médical :

A La Gleize (KM 35), Jérôme Baugnies a lourdement chuté. Dans une descente, il a percuté un poteau de signalisation à vive allure. Couché au sol, en état de choc mais toujours conscient, il a été stabilisé avant d’être emmené en hélicoptère au Centre Hospitalier Universitaire de Liège au Sart-Tilman. Sur place, il a été opéré en urgence d’une fracture à la 8e vertèbre thoracique. Son état est stable, et il n’a jamais perdu connaissance. 

Thomas Degand a lui chuté peu après la zone de ravitaillement (KM 110). Alors qu’il s’arrêtait en compagnie d’équipiers pour satisfaire un besoin naturel, il a été percuté de l’arrière par la voiture du président du jury. Heureusement, Thomas s’en sort sans trop de conséquences, touché au mollet et coude droits mais aucune fracture n’est crainte.

Hilaire Van der Schueren : 

« J’ai soudainement entendu qu’un chute s’était produite. Ca s’est passé dans une descente. Baugnies a fait un tout droit dans un virage, où se trouvait un poteau de signalisation. Il l’a percuté en pleine face, et ça avait l’air assez grave. Il avait des contusions au visage, et j’ai directement vu qu’il avait mal au dos. Mais ils l’ont immédiatement pris en charge, et l’hélicoptère est venu pour le transférer à l’hôpital à Liège. Quand l’hélicoptère arrive, tu sais que ce n’est pas une chute ordinaire. J’étais assez touché, j’ai immédiatement pensé aux événements récents qui nous ont touché.

Un peu plus loin, Degand a été touché par une voiture de la fédération. Heureusement, nous avions Devriendt dans l’échappée mais il ne nous restait que cinq coureurs pour entamer le final. C’était ennuyeux. Nous avons tiré le maximum que nous pouvions. Martin n’était pas bien placé quand le bon coup est parti, sans quoi il l’aurait accompagné. »

Résultat GP de Wallonie :

1. Tim Wellens
2. Tony Gallopin + 01:22
3. Julien Simon + 01:23
14. Guillaume Martin + 01:37
24. Yoann Offredo
35. Fabien Doubey + 02:29
40. Frederik Backaert + 02:59
65. Frederik Veuchelen + 05:18
DNF Jérôme Baugnies
DNF Thomas Degand
DNF Tom Devriendt