Aller au contenu principal

De Gendt, 2e du Samyn, en costaud

De Gendt, 2e du Samyn, en costaud

Le GP Samyn (1.1, 05/03), épreuve d’ouverture de la saison wallonne disputée ce mardi entre Quaregnon et Dour, a permis un feu d’artifice Wanty-Gobert en ce Mardi Gras, traditionnellement fêté dans la région hennuyère. Après un début de course rapide, un groupe de trois hommes s’est finalement détaché pour former l’échappée du jour, qui ne comptera jamais un avantage supérieur à quatre minutes. 

A l’approche des circuits locaux, Loïc Vliegen a dynamisé l’épreuve en passant à l’offensive dans un trio, en contre-attaque. Le peloton a réagi, et un groupement s’est produit à deux tours de l’arrivée. Dans la foulée, à une cinquantaine de kilomètres de l’arrivée, Aimé De Gendt est passé à son tour à l’attaque. Accompagné de Pieter Serry, le Belge de 24 ans comptera jusqu’à trente secondes d’avance, avant que des contre-attaquants ne les rejoignent. Au terme d’un final agité, Aimé De Gendt prend la deuxième place au sprint en comité réduit, juste derrière Florian Sénéchal.

Aimé De Gendt : 

« Quand j’ai accéléré avec Serry, j’espérais un peu plus de compagnie. A deux, ce n’était pas facile de rouler dans le vent. Mais nous avons continué notre effort jusqu’à être rejoints. Quand les huit contre-attaquants sont rentrés, j’ai décidé de m’économiser en vue des derniers kilomètres. Sénéchal était le plus fort au sprint, mais j’ai pu devancer tous les autres. J’étais déjà bien usé par les efforts précédents. »

« Ce podium, sur l’épreuve d’ouverture de la saison wallonne, est très beau pour nos partenaires Wanty et Gobert. Dimanche, je disputerai le GP Monseré avant de partir une semaine avec l’équipe en Espagne pour peaufiner ma forme avant les classiques. L’an dernier, j’ai été malade à cette période donc j’espère faire mes preuves lors de ce printemps. »

Hilaire Van der Schueren (directeur sportif) :
«  Collectivement, l’équipe a fait le job aujourd’hui. Lors du week-end d’ouverture, nous nous sommes mis en évidence, mais nous avons manqué de résultats. Je voulais que ça change aujourd’hui, et il y a eu une nette amélioration. Je savais que Aimé est capable de telle performance. Il ose attaquer de loin, et résiste jusqu’à l’arrivée. Chapeau ! Mais il lui reste encore une belle marge de progression. »


GP Samyn :

1. Florian Sénéchal
2. Aimé De Gendt
3. Niki Terpstra
12. Frederik Backaert
16. Loïc Vliegen
22. Pieter Vanspeybrouck
57. Boris Vallée
63. Ludwig De Winter
80. Timothy Dupont

WGG