Aller au contenu principal

Le Samyn : Pasqualon sur le podium!

Le Samyn : Pasqualon sur le podium!

Au sortir d'un weekend d'ouverture belge où Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux a joué de beaucoup de malchance, les coureurs au départ du Grand Prix Le Samyn (1.1) avaient à coeur de rectifier le tir ce mardi à l'occasion de la première classique wallonne du calendrier.

Après une première heure de course sans échappée, cinq hommes parvinrent à se défaire de la meute à l'approche du Pays des Collines. Derrière, le peloton fut constamment habité par la nervosité, sachant que les 100 derniers kilomètres parcourus dans le circuit local de Dour comptaient pas moins de vingt secteurs pavés. L'initiative des fuyards prit fin lorsque le peloton se scinda en deux groupes dans la Côte de la Roquette, dont un premier de vingt coureurs, parmi lesquels figuraient les frères Danny et Boy Van Poppel.

Des tentatives esseulées se multiplièrent dans les 50 derniers kilomètres, et les coureurs dirigés par Frédéric Amorison et Hilaire Van der Schueren participèrent à la bataille, avec les frères Van Poppel, l'Italien Andrea Pasqualon et l'Alostois Aimé De Gendt, deuxième lors des deux dernières éditions. Finalement, c'est une arrivée groupée qui allait départager le groupe de favoris, et Pasqualon, tombé samedi lors de l'Omloop Het Nieuwsblad, termine troisième du sprint dans le sillage du vainqueur Tim Merlier (Alpecin-Fenix). Ce faisant, il décroche le premier podium de la saison pour Intermarché-Wanty-Gobert Matériaux et le troisième consécutif de l'équipe sur la classique wallonne.  

Andrea Pasqualon :
« Le GP Le Samyn est une journée spéciale pour les coureurs, le staff et les sponsors. Nous avons réalisé une solide performance collective en étant omniprésents dans les mouvements de course et pour contrôler les écarts. Danny (Van Poppel) était très fort et prêt à jouer la gagne avec Van der Poel dans les cinq derniers kilomètres, puis quand ça s'est regroupé Aimé (De Gendt) m'a formidablement positionné à 200 mètres de la ligne. Je me sentais bien, et j'ai tout donné lors du sprint. Les deux hommes qui me devancent étaient sans doute plus forts aujourd'hui, mais je ne peux que me réjouir après ma chute de samedi. J'ai ressenti de la douleur pendant trois jours, et malgré un bon repos il me manquait sans doute ces petits pourcentages qui auraient pu faire la différence aujourd'hui. Il n'y a pas de regret à avoir, tout ceci est de bonne augure pour les courses qui arrivent. »

Le Samyn :
1. Tim Merlier
2. Rasmus Tiller +0
3. Andrea Pasqualon +0
23. Danny Van Poppel +0
27. Aimé De Gendt +0
49. Boy Van Poppel +1:05
52. Taco Van der Hoorn +2:25
101. Ludwig De Winter 5:09
109. Pieter Vanspeybroeck +5:09